Conseils pour faire pousser de l’épinard dans votre potager

Culture épinard

Savoureux, nutritif, antioxydant, l’épinard est bon pour la santé. Pour profiter de ses vertus toute l’année, il serait bien de l’avoir dans son potager. D’autant plus que c’est un légume facile à cultiver et qui donne souvent d’excellents rendements, dès lors que vous suivez ces quelques conseils sur la culture d’épinard.

Où planter des épinards ?

L’épinard se plaît sur un sol meuble, humifère et bien drainé. Il aime les sols légèrement acides, soit un pH variant entre 6,5 et 7. Ce dernier apprécie la fraîcheur au potager et n’aime pas les grosses chaleurs qui lui font monter en graine. Ainsi, l’épinard est capable de supporter une température jusqu’à -10 °C. En été, il s’épanouit bien dans un endroit ombragé, tandis qu’en automne et en hiver, il préfère une situation plus ensoleillée. Idéalement, l’épinard est à planter sur un sol argileux et possédant une forte teneur en azote. Il doit donc recevoir du fumier ou du compost avant d’accueillir les graines d’épinard. Au potager, l’épinard s’entend bien avec la laitue, le haricot, la fève, le pois, le fraisier, la chicorée, le céleri et bien d’autres encore si l’on croit www.mon-jardin-potager.com. La culture epinard peut aussi se faire en pot ou en jardinière, sur un balcon ou une terrasse. Il pousse très bien dans un contenant de 25 cm de profondeur. 

Comment planter l’épinard ?

Pour cultiver de l’épinard, il faut semer les graines dans des sillons de 2 à 3 cm de profondeur. Recouvrez d’un terreau fin puis plombez avec le dos du râteau. Veillez à arroser d’une pluie fine jusqu’à la levée, pour que la terre soit toujours légèrement humide. Les jeunes plants apparaîtront deux à trois semaines après le semis. À la levée et lorsque les plants ont 4 ou 5 feuilles, il est indispensable de les éclaircir pour qu’ils n’entrent pas en concurrence et assurer ainsi un rendement généreux. Cela revient souvent à supprimer un plant sur deux pour maintenir une distance de 10 à 15 cm entre chaque plant. La période propice à la culture epinard se situe à la fin de l’été et au début de printemps. Vous pouvez cultiver de l’épinard dans votre potager deux fois dans l’année : de mars à mai pour une récolte en été, d’août à septembre pour une récolte à l’automne et l’hiver. L’épinard gagne en maturité en deux mois. À noter que l’épinard est un légume gourmand. Il faut donc lui apporter de l’engrais riche en azote.

Comment entretenir l’épinard ?

L’épinard nécessite des soins, surtout lorsqu’il fait chaud. Détestant la chaleur et la sécheresse, ce légume à besoin d’eau. C’est pourquoi, il faut l’arroser régulièrement. Lorsque la température dépasse les 26 degrés, il est essentiel de pailler le sol pour le maintenir frais et humide. Cela est aussi nécessaire pour protéger la plante du gel hivernal. À part cela, il est indispensable d’enlever de temps en temps les mauvaises herbes qui envahissent les plants. D’ailleurs, il est conseillé de déposer des paillis entre les rangs pour éviter leur prolifération. Côté maladie, l’épinard est une plante sensible à la mosaïque. Ainsi, lorsque ses feuillages prennent différentes couleurs, il convient de les arracher pour ne pas contaminer les autres plants. L’épinard est aussi sujet au mildiou qui laisse des taches jaunes sur les feuilles et aux fontes de semis. Pour prévenir ces maladies, il est primordial de prévoir une bonne rotation des cultures, d’apporter de l’humus au sol et d’éviter les terres trop compactes et trop humides.

Par ailleurs, il faut redouter les nuisibles comme les limaces et les escargots qui grignotent les feuilles et y laissent des grands trous. Pour les éloigner, pensez à étendre des coquilles broyées, des sciures de bois, du parc de café ou du sable autour de vos plants.

Quand faut-il mettre de l’engrais sur le gazon ?
Comment entretenir sa débroussailleuse ?