Cinquante nuances d’engrais

Les engrais présentent de nombreux avantages pour votre sol et vos plantes. Apprenez à vous servir d’un engrais adapté à vos cultures et adoptez les bonnes pratiques !

Quel engrais devez-vous utiliser ?

« On veut nourrir mes plantes tout au long de la saison »

Dirigez-vous vers les engrais dits à action prolongée. Ce sont les formulations les plus communes à employer pendant la période des labours ou lorsque vous serez en pleine plantation. Constitués d’azote sous forme nitrique et ammoniacale, ces engrais deviennent de véritables réserves de nourriture pour vos plantes. Ils permettent de prolonger la fertilisation pour une période qui peut aller jusqu’à 3 mois environ.

« On veut stimuler la croissance de mes jeunes plantes rapidement »

Optez pour un engrais de synthèse, autrement dit l’engrais « coup de fouet » ! Ses vertus sont immédiates puisqu’il contient de l’azote sous forme nitrique. Utilisez-le au printemps et veillez à bien respecter les doses.

« On n’a pas le temps de mettre de l’engrais plus d’une fois dans l’année »

Adoptez les engrais longue durée ! Ils sont à utiliser lors de la saison printanière car l’engrais agit en présence d’humidité et de micro-organismes. L’azote présent dans ces engrais se répand petit à petit dans le sol en fonction des besoins requis par vos plantes.

Quelles sont les diverses présentations des engrais ?

L’engrais en granulés

Courants dans le commerce et très faciles à appliquer, les granulés doivent être parsemés sur votre sol en pluie fine. Attention, il est difficile de réaliser un dosage parfait, celui-ci est bien souvent imprécis. Astuce : une poignée équivaut à 30-50 g environ.

L’engrais liquide

Parfait pour le jardinier amateur, les liquides sont également très faciles à appliquer, notamment sur vos plantes d’intérieur et vos jardinières. Il n’est pas fait pour les grandes superficies. Il se dilue et doit être utilisé environ une fois par semaine, une fois vos plantes arrosées.

L’engrais soluble

Très efficace car très concentré, ces solubles sous formes de poudres ou de cristaux sont à dissoudre. Attention à bien doser pour ne pas brûler vos plantes !

L’engrais foliaire

Idéal pour vos orchidées et broméliacées, cet engrais sous forme de poudres solubles ou de liquides doit être pulvérisé directement sur les feuilles de vos plantes. Il est peut être également utilisé pour divers légumes de votre potager : concombre, aubergine, tomate, melon… Attention à ne pas brûler vos feuillages, optez donc pour un temps couvert le jour de pulvérisation !

L’engrais en bâton et bâtonnet

À utiliser pour vos plantes en pots pour une fertilisation de 2 à 3 mois de celles-ci. Les bâtonnets sont à planter au bord du pot pour essayer d’éviter le contact direct avec les racines de votre plante et risquer de les brûler.

Le bon geste à adopter avec l’engrais !

Ne jamais surdoser ! Respectez donc bien les indications pour éviter de nuire à vos plantes. Les plantes délicates doivent être fertilisées au maximum une fois par mois ; les plantes en pots environ une fois par semaine.

Ne pas mettre d’engrais sur les plantes malades ou affaiblies, ni sur les jeunes semis ou les plantes fraîchement plantées et rempotées. Pour ces derniers, il est préférable d’attendre environ un mois avant de faire un apport.

Ne pas fertiliser vos plantes sur un sol sec au risque de brûler les racines.

Travaux d’élagage en Seine et Marne : engager une entreprise spécialisée
Clôtures de jardin : pourquoi choisir un modèle à gabion ?