Humidité stagnante et hiver, un bien mauvais ménage

L’humidité stagnante peut être un véritable problème en hiver. Il faut donc assainir le terrain et le meilleur moyen reste encore de le drainer.


Le matériel

  • pelle et pioche
  • balai
  • drains en plastique (tuyaux perforés servant à filtrer l’eau)
  • manchons (éventuellement pour faire des raccords entre les drains)
  • gravier ou sable grossier
  • feutre de jardinage

La technique

Tout d’abord, creusez des tranchées à la pioche sur 50 à 80 cm, dans le sens le plus pentu de votre terrain. Veillez à ce que la tranchée arrive en dessous du niveau des racines. Espacez vos tranchées de 5 à 10 m. C’est l’imperméabilité du sol qui va déterminer leur espacement : plus il est imperméable, plus elles seront rapprochées. Si votre sol n’a pas de pente naturelle, faites en sorte d’en créer une en creusant les tranchées sinon l’eau ne s’écoulera pas et stagnera.

Le but est de les faire se rencontrer en un point plus en aval où vous installerez un puisard afin d’évacuer l’eau. Attention, selon la nature du terrain vous devrez peut-être installer une pompe de relevage. Déposez un lit de gravier dans le fond des tranchées.

Vous pouvez ensuite installer vos drains en plastique. Utilisez les manchons pour faire des raccords si nécessaire. Une fois les drains installés, nettoyez les minutieusement avec un balai : il est possible qu’ils soient obstrués, lors de la pose, par les graviers ou le sable.

Afin d’éviter totalement l’obstruction des drains, recouvrez les d’un feutre de jardinage. Vous pouvez enfin reboucher les tranchées. Vous pouvez, ou non, creuser un puisard. Si vous choisissez de ne pas le faire, vous pouvez toujours utiliser l’évacuation des eaux pluviales de votre maison.

L’élagage : le relooking des arbres
Pour que désherber ne soit plus une corvée