Les petits jardiniers : conseils et astuces !

Dans un monde idéal, nous jardinons avec nos enfants : Léa concentrée sème des petits pois sous nos yeux attendris, Mathéo en mode musclé arrose les rangs de salade. Moui. Sauf que dans la vraie vie, Mathéo préfère jouer au foot avec ses copains sur la pelouse (et ravager du même coup le potager tout proche) et Léa se désintéresse bien vite de la petite plantule qui vient de pointer son nez. Le jardin, oui, le jardinage, bof. Comment leur inculquer l’envie de jardiner, de « se connecter avec la nature » comme diraient les plus mystiques d’entre nous ?

Introspection parentale

Oui, cela fait un peu peur dit comme cela… Mais honnêtement, on est parfois bien, seul, dans ce jardin… Personne à qui montrer les bons gestes, pas de cris mais le chant des oiseaux… Les enfants, c’est un peu la pomme au paradis , un trouble-fête. Raison de plus pour secouer tout cela, mais en douceur. D’abord, attribuez à vos chères têtes blondes un espace à jardiner. Ce sera le leur, ils pourront faire ce qu’ils veulent ou presque. Un peu comme leur chambre où le bazar s’installe inexorablement !

Si vous n’avez qu’un balcon, laissez les s’approprier deux ou trois pots en les customisant d’un coup de peinture. Armez les d’outils à leur taille, surtout si vous souhaitez les initier immédiatement au bêchage. Ensuite, laissez-les jouer avec la terre, faire des erreurs de désherbage, abandonner puis reprendre leur lopin de terre. Tant pis, ils apprennent. Prévoyez quand même des vieux habits…

Des astuces pour les intéresser

Privilégiez le côté ludique :

A vous les couleurs de légumes qui changent (carotte jaune, tomate verte…), les formes bizarres ou les goûts nouveaux (vive la fraise ananas), vos petits doivent s’amuser. La ferme de Ste Marthe regorge d’idées rigolotes pour qui veut innover pour ses petits. En prime, le catalogue est une vraie pépite.

Sciences naturelles :

Si vous êtes doté d’un ingénieur en culotte courte, expliquez ! Mes cours de sciences naturelles / SVT étant lointains, j’ai pas mal puisé dans le fonds de la bibliothèque municipale pour expliquer comment la graine germe, pourquoi le ver de terre n’a pas d’os, et quand tailler les arbres. L’émission « les petits bateaux » sur France Inter les intéressera aussi grandement.

Intéressement :

Si votre enfant a la fibre entrepreneuriale, faites fructifier le potager ! Sécher des herbes, confectionner des sirops (avec une jolie étiquette en prime), planter et cueillir des fleurs pour les bouquets, c’est encore plus sympa si on peut troquer ses réalisations à la fin. Après la montée en graine de certaines fleurs, le conditionnement de jolis paquets de cette récolte peut faire aussi de bonnes idées de cadeaux.

Et puis, le plus important pour mes enfants : la gourmandise. Parce qu’une fraise chauffée au soleil a un goût inimitable, qu’un petit pois tout tendre c’est vraiment délicieux, les initier aux joies du jardinage, cela n’a pas de prix…

Humidité stagnante et hiver, un bien mauvais ménage
L’élagage : le relooking des arbres